« …Il est surprenant que ces Concerto et Concertino n’aient jamais été enregistrés. Honte aux clarinettistes et labels ! Crédit à Naxos et aux interprètes d’avoir reconnu l’intérêt de cette musique et de l’avoir enregistrée pour la postérité.

Jean-Marc Fessard mérite tous les éloges pour son excellence.

Un disque de qualité pour un compositeur de qualité… »

Byzantion, Music web international, Juin 2011