Archive de l'auteur

« Festival Electrocution…Et l’étincelle jaillit » Ouest France 4 avril 2016 par Dominique Cresson.

Exceptionnel, Jean-Marc Fessard à la clarinette et clarinette basse. Un des moments forts de l’exposition « New-York » d’Emmanuelle Huynh et Jocelyn Cottencin.

Comments Commentaires fermés

Avec la clarinette de Jean-Marc Fessard, c’est la volubilité de la ligne qui contraste avec la masse des sons multiphoniques dont l’électronique grossit la tache colorée.

Michèle Tosi Resmusica 20/10/2010

Comments Commentaires fermés

D’un silence (1989) est un concerto pour clarinette (avec clarinette basse) et orchestre riche en timbres et textures. Ses 38 minutes comprennent quelques parties contrastées avec des rythmes d’Oberek et de Valse évidents. Le résultat est un discours avec un soliste proéminent dans une conception symphonique dans laquelle Jean-Marc Fessard s’exécute avec aplomb.

Richard Whitehouse – Gramophone 2015

Comments Commentaires fermés

La pièce soliste est un long processus remarquablement conduit par Jean-Marc Fessard, virtuose, qui porte la matière sonore vers l’incandescence et la saturation.

Michèle Tosi Resmusica 17/07/2014

Comments Commentaires fermés

« …la musique d’un compositeur de grand talent superbement interprétée et très bien enregistrée »

Musicwebinternational Mars 2014

Comments Commentaires fermés